Activités Sénat - Questions d'actualité

Situation en Corse

Question d'Actualité au Gouvernement  du jeudi 25 novembre 1999

philippe nogrix au senat
Philippe NOGRIX interpellant le Ministre de l'Intérieur
© Service communication du Sénat

Monsieur Philippe NOGRIX, Sénateur U.C. d'Ille et Vilaine
à Monsieur le Ministre de l'Intérieur

Un préfet de la République assassiné, son successeur et son directeur de cabinet mis en examen et incarcérés plusieurs jours pour le rocambolesque incendie d'une paillote illégale, le colonel commandant la légion de la gendarmerie et quelques uns de ses officiers lourdement compromis. Jamais, dans l'histoire récente de la République, on a porté de telles atteintes à l'autorité et à l'image de l'État. Et que dire des deux attentats qui viennent de se produire ?

Le Sénat a exercé son rôle de contrôle en créant une commission d'enquête chargée de faire la lumière sur la conduite de la politique de sécurité menée par l'État en Corse.

Monsieur le Ministre, les résultats sont accablants, les dysfonctionnements mis à jour au sein des services chargés de la sécurité en Corse sont très graves et sans précédent.

Vos réactions critiques et votre agacement nous choquent. Je tiens à souligner que mes collègues sénateurs, conformément à la déontologie requise en ces graves circonstances, ont reçu sous serment les témoignages et les auditions donnant ainsi toute leur force aux écrits publiés.

Monsieur le Ministre, nous vous demandons quelles conclusions vous avez tirées et quelles mesures vous comptez prendre, à la suite du constat établi par ce rapport, constat qui ne peut rester lettre morte au risque de porter atteinte à l'honneur du Sénat et d'affaiblir gravement la République ?

retour