Hausse du carburant : Philippe Nogrix réagit

Cette semaine, Philippe Nogrix a interrogé Laurent Wauquiez, secrétaire d’État, sur la hausse des carburants. « Les cours du pétrole ne cessent de franchir de nouveaux records et, d’après les experts, ce mouvement ne devrait pas s’inverser dans les mois à venir. Gazprom envisage même un baril à 250 dollars. Cette flambée des prix bouleverse des pans entiers de l’économie, les pêcheurs, et pas seulement en Bretagne, les agriculteurs, et pas seulement en Bretagne, les transporteurs routiers, et pas seulement en Bretagne, les taxis, et pas seulement à Paris, mais encore le secteur aérien et, bien sûr, des millions de ménages qui ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de moi ».

Philippe Nogrix a souhaité connaître la position de la France. « Face à cette crise, le Gouvernement ne restera pas inactif » a promis le ministre.